Repenser son Business model pour survivre à la crise du Coronavirus

La crise que nous traversons est compliquée pour un grand nombre d’entreprises. On observe que certaines, peut-être plus agiles et préparées au changement, semblent se réinventer plus facilement que d’autres. Si le télétravail était déjà présent pour certaines, en pratique il reste un défi pour beaucoup d’autres structures. Les entreprises qui s’en sont le mieux sorties sont celles qui avaient déjà amorcées le virage du numérique.

S’adapter en 3 actions : réagir, réfléchir et repenser

La crise est un déclencheur de transformation de l’entreprise d’un point de vu organisationnel.
La première étape est de « réagir ». La réaction découle d’une capacité à prendre le recul nécessaire à l’analyse rapide et juste des problématiques. Rapidement, « réfléchir » sera nécessaire pour faire jaillir les idées, et poser des solutions.
Dans les premières interrogations des entreprises, on retrouve la transformation digitale et la nécessité de son développement rapide pour assurer d’une part le télétravail, mais aussi la gestion organisationnelle des services. Il semble que les entreprises qui s’en sont le mieux sorties lors de la première phase de la crise du Covid-19 sont celles qui avaient déjà une certaine avance sur la question du Cloud et plus globalement sur la transformation digitale.

La réflexion est l’adaptation de l’entreprise à la demande. Dans cette optique, de nombreuses entreprises ont modifié leur production pour pallier le manque d’équipements nécessaire pour lutter contre la propagation du virus comme par exemple la production de masques de protection. LVMH a transformé ses usines de parfumerie pour produire du gel hydroalcoolique.
Un autre exemple intéressant est celui de Décathlon. Selon le directeur général de Décathlon France, Arnaud Gauquelin : « Nous sommes dans une posture d’anticipation et de vigilance ». Il explique que l’adaptation et l’anticipation sont les maîtres mots de la chaîne en ces temps de crise. C’est certainement le fruit de cette anticipation qui a mené l’entreprise à collaborer avec un hôpital du Nord de l’Italie pour adapter ses masques « Easybreath » (masque dédié à la pratique du snorkeling) à leurs respirateurs.

Anticiper les crises à venir

Avec cette crise qui risque de revenir par vagues, l’incertitude restera le quotidien des entreprises et dans ce cadre, une réalité est bien présente : pour sortir gagnantes d’une telle crise sanitaire, le conseil pour les entreprises serait de repenser leur business model. Agilité, flexibilité et résilience sont nécessaires pour s’adapter à ces nouvelles réalités, à ces facteurs d’incertitude indissociables du monde de demain. C’est donc le moment où les entreprises vont commencer à « repenser ». Revoir leur manière d’innover, de faire du business, de travailler, de collaborer. Le travail hybride pourrait devenir la règle car de plus en plus de salariés souhaitent maintenant partager leur temps entre présentiel et distanciel. Dans un souci de productivité, il semble important alors de mettre en valeur la culture d’entreprise et de rassembler les collaborateurs autour de valeurs communes.

Réinventer son business model : la nécessité du changement

Les entreprises qui semblent réussir le mieux en temps de crise sont celles qui savent se réinventer et revoir leur organisation. En effet, des mutations s’imposent pour casser avec le modèle traditionnel. L’entreprise doit pouvoir se développer grâce à des collaborateurs et acteurs responsables et autonomes. Pour cela, il est important de revoir aussi le modèle d’accompagnement des collaborateurs. Que ce soit en présentiel ou en télétravail, il ne s’agit pas de les laisser seuls face à une nouvelle organisation, mais plutôt de les guider dans la mutation engagée. Afin de réussir cette transformation, il faut faire preuve de transparence et donner l’accès à l’information à tous les travailleurs. C’est là qu’intervient la transformation numérique.
Zenchef jeune start-up a, quant à elle, aussi pu tirer parti de la crise malgré son positionnement sur un secteur qui subit la crise de plein fouet : la restauration. Son objectif est de soutenir les restaurants en particulier pour les réservations en ligne. Lorsque les restaurants ont été obligés de fermer, ils ont dû mettre en place une stratégie digitale en utilisant entre autres les réseaux sociaux. C’est la prise de conscience de l’importance de cette partie virtuelle qui a permis à Zenchef de doubler ses demandes après le confinement. Le patron de cette entreprise, Xavier Zeitoun, indique dans une interview avoir gagné plusieurs années en quelques mois. La restauration a un fonctionnement un peu « à l’ancienne ». La crise sanitaire du Covid-19 a fait changer ce fonctionnement.

C’est visible, la crise sanitaire que nous traversons est l’opportunité d’une importante remise en question pour les entreprises. Avant tout, elles doivent être capable de mobiliser leur capacité à anticiper et à s’adapter à toutes situations pour continuer à exister. Dans un deuxième temps, la transformation profonde de leur mode d’organisation et du management devient nécessaire pour les rendre plus accessibles malgré la distance que le virus impose.

Sources

Magazine Forbes (https://www.forbes.fr/magazine-forbes/)
Europe1 (https://www.europe1.fr/economie/comment-les-start-up-sadaptent-a-la-crise-du-coronavirus-3990290)
JDD (https://www.journaldunet.com/solutions/dsi/1493887-le-travail-de-demain-les-lecons-de-la-crise-au-temps-du-deconfinement/)